webGuinée / Bibliothèque
Démographie & Statistique


Service des statistiques, et al. (1956)
Mission démographique de Guinée.
Enquête démographique de Guinée, 1954-55.
Résultats définitifs. 1er fascicule.
Données individuelles : Sexe — Age — Groupe ethnique
Etat matrimonial — Fécondité — Mortalité.

Ministère de la France d'outre-mer
Administration Générale des Services de la France d'Outre-Mer
Haut-Commissariat Général de l'Afrique Occidentale Française (A.O.F.)
Paris. 1956. 209 pages.


Home

Introduction

D'Octobre 1954 à Avril 1955 s'est déroulée sur l'ensemble du territoire de la Guinée Française une enquête démographique par sondage , la première du genre à être exécutée dans un territoire d'Outre-Mer français. Diverses publications ont déjà décrit l'organisation de l'enquête (1ère Partie : Technique d'Enquête ) ou bien fourni un premier aperçu de ses résultats numériques (Résultats Provisoires : 1er et 2ème fascicules).
La présente brochure est consacrée aux résultats définitifs issus des données individuelles recueillies lors de l'enquête ; elle doit être suivie prochainement d'une seconde brochure relative aux Données Collectives.

Depuis cette première enquête, d'autres investigations ont été effectuées dans les territoires d'Outre-Mer français, mais aucune n'a revêtu la même ampleur. C'est dire tout l'intérêt qui, malgré leur parution relativement tardive, s'attache à ces statistiques, qui, pour de nombreux points, précisent fort utilement les enseignements que les résultats provisoires déjà publiés n'avaient pu qu'esquisser.

Au total, 300,000 personnes environ ont été recensées sur une population de l'ordre de 2.600.000 habitants. Les résultats présentés ici ont été systématiquement extrapolés de manière à fournir des estimations des effectifs considérés pour l'ensemble du territoire, mais il va sans dire que la précision avec laquelle ces effectifs sont connus — ou si l'on préfère : la marge d'erreur maximum dont est affecté chacun de ces effectifs — varie singulièrement avec leur nombre.

Voici à titre indicatif, l'ordre de grandeur de la précision qui s'attache à chaque nombre absolu figurant dans les tableaux :

Nombre lu dans le tableau (N) Ecart-type Coefficient de variation Limites de l'intervalle à 95 %
100 20 20 60 — 140
200 28 14 144 — 256
300 34 11,8 232 — 368
400 40 10 320 — 480
500 44 9,1 412 — 588
1.000 62 6,5 876 — 1.124
2.000 88 4,5 1.824 — 2.176
3.000 109 3,6 2.782 — 3.218
4.000 126 3,2 3.748 — 4.252
5.000 140 2,8 4.720 — 5.280
10.000 200 2 9.600 — 10.400
20.000 282 1,4 19.436 — 20.564
30.000 346 1,2 29.308 — 30.692
40.000 400 1 39.200 — 40.800
50.000 446 0,9 49.108 — 50.892

L'indication devenant très rapidement, pour les nombres inférieurs à 100, dénuée de signification, ceci explique que l'on se soit efforcé de ne reproduire, dans chaque tableau que les résultats arrondis à la centaine (en milliers suivis d'une décimale) afin d'éviter toute méprise sur une précision illusoire.

Le territoire de la Guinée Française comprend quatre régions nettement différenciées : la Guinée Maritime ou Basse Guinée, le Fouta Djallon ou Moyenne Guinée, la Haute Guinée et la Guinée Forestière. La composition par cercles de ces régions est 1 approximativement la suivante :

Guinée Maritime Fouta Djallon Haute Guinée Guinée Forestière
Conakry Labé Kankan N'Zerekoré
Dubreka Gaoual Siguiri Macenta
Boffa Dalaba Kouroussa Gueckedou
Boke Pita Beyla 3  
Forecariah Mamou Kissidougou  
Kindia 1 Dabola 2    
1. Cercle transition entre Guinée Maritime et Fouta Djallon
2. Cercle transition entre Fouta Djallon et Haute Guinée
3. Cercle transition entre Haute Guinée et Guinée Forestière

L'organisation de l'enquête en 4 secteurs a été articulée sur cette division qui servira également de cadre à la présentation générale des résultats. Ceux-ci seront systématiquement distincts pour les zones rurales et les centres urbains, lesquels comprennent en principe tous les chefs-lieux de cercle ou de subdivision de la Guinée à l'exception de Dubreka, Forecariah, Boffa, Youkounkoun, Faranah, Beyla et Gueckedou. Voici, pour chaque région, la liste des centres urbains qui ont été recensés :

La Guinée Maritime est constituée par une plaine alluviale cûtière au climat chaud et humide où dominent les bananeraies, les palmeraies et les rizières. La population, relativement évoluée, est composée de Soussous, qui appartiennent au groupe Mandé, mêlés à diverses minorités ethniques telles que les Baga, les Nalou ou les Landouman. Il s'y jointe dans le cercle de Kindia, les Peul du Fouta Djallon, ou Foulahs.

Le Fouta Djallon est un pays de montagnes dont le climat moins humide est relativement sain. Il est habité par les Foulahs et les descendants de leurs anciens captifs aux races extrêmement diverses : Malinké, Ouassoulonké, Toubacaye, Kouranko, Soussou, Djallonké, Kissi, Bambara, etc... L'habitat est très dispersé : les hameaux de Foulahs (Missidés, Foulassos, Margas) sont généralement situés sur les hauteurs, à proximité des zones de parcours des nombreux troupeaux de bovidés, ceux de leurs serviteurs (Roundés) se trouvent le plus souvent dans les vallées, au milieu des cultures de fonio et parfois de riz de bas-fonds.

La Haute Guinée est une zone de savane plate dont l'aspect rappelle celui du Soudan. La vie se concentre au voisinage des vallées, notamment celles du Niger et du Milo couvertes de cultures : mil, arachide et surtout riz. Très homogène, la population est essentiellement constituée de Malinkés, groupés en gros villages, séparés par des zones semi-désertiques.

La Guinée Forestière est un pays de montagnes inhospitalières couvertes-de forêts et habitées par des tribus individualistes et d'humeur ombrageuse : Guerzé, Toma, Konon, Kissi, Manon. Aux abords de la forêt se retrouvent les Malinkés, Kourankos et Foulahs. C'est une région qui se développe rapidement grâce aux cultures industrielle? (café, palmistes).

Notes
1. Les nombres portés dans les tableaux ont été arrondis au dernier chiffre le plus proche. Il est possible, par suite, que dans certaines séries, le total indiqué ne corresponde pas exactement à la somme des éléments composants.
2. D'après la structure administrative de la Guinée au moment de l'enquête.


Contact :info@webguinee.net
webGuinée, Camp Boiro Memorial, webAfriqa © 1997-2013 Afriq Access & Tierno S. Bah. All rights reserved.
Fulbright Scholar. Rockefeller Foundation Fellow. Internet Society Pioneer. Smithsonian Institution Research Associate.