webGuinée
Sékou Touré


Histoire / Politique

Andre Lewin

André Lewin (1934-2012)
Ahmed Sékou Touré (1922-1984).
Président de la Guinée de 1958 à 1984.

Sekou Toure, Lansana Beavogui, Francois Mitterand, Andre Bettencourt

Photo ci-dessus. Au Palais présidentiel de Conakry, Sékou Touré s' entretient avec François Mitterrand, qui s'est rendu en janvier 1962 en Guinée comme envoyé spécial du journal L'Express. Au côté du président guinéen, Louis Lansana Beavogui, alors ministre des Affaires étrangères, futur Premier ministre. Au côté de François Mitterrand, André Bettencourt, parlementaire français, ami de Sékou Touré, qui jouera dans les années 1970 un rôle positif dans la réconciliation entre Paris et Conakry

La Guinée poursuit son ouverture internationale,
mais prend ses distances vis-à-vis de Paris,
de Dakar, d'Abidjan et même de Moscou


Le quatrième [des huit] tomes de cette biographie couvre la période qui va des premiers mois de 1960 au début de 1962. On y voit Sékou Touré s'impliquer sur la scène internationale, à l'ONU, en particulier par ses discours à New York et par l'envoi d'un contingent de Casques bleus pour soutenir son ami Patrice Lumumba au Congo ex-belge. Il est également très actif au sein du groupe afro-asiatique, dont il accueille une conférence à Conakry. Les relations avec la France officielle restent fragiles, se dégradent même avec la sortie de la zone franc et le « complot pro-français », alors que François Mitterrand, Pierre Mendès-France et André Bettencourt visitent la Guinée. Ses rapports avec le Sénégal de Senghor et la Côte d'Ivoire d'Houphouët-Boigny se détériorent eux aussi, et même ses liens avec l'Union soviétique se distendent.

Table des matières

Annexes


[ Home | Etat | Pays | Société | Bibliothèque | IGRD | Search | BlogGuinée ]


Contact :info@webguinee.net
webGuinée, Camp Boiro Memorial, webAfriqa © 1997-2013 Afriq Access & Tierno S. Bah. All rights reserved.
Fulbright Scholar. Rockefeller Foundation Fellow. Internet Society Pioneer. Smithsonian Research Associate.