webGuinée/Bibliotheèque
Ethnographie


Monique de Lestrange

Assistante au Musée de l'Homme, Paris

Les Coniagui et les Bassari (Guinée française)

Presses Universitaires de France. 1955. 83 pages.


Previous Home Next

Avant-propos

Depuis 1945, l'Institut International Africain s'occupe de la préparation et de la publication d'une série d'études ethnographiques de l'Afrique, ayant pour but de présenter, sous une forme commode, un résumé des connaissances actuelles sur les divers peuples de l'Afrique, concernant l'environnement naturel, I'économie et les métiers, la structure sociale, I'organisation politique, les croyances et rites religieux. Les documents déjà publiés fournissent la base de ces études, mais nombre de documents inédits provenant de rapports administratifs et des archives de sociétés missionnaires sont utilisés ainsi que des observations faites sur place et des communications spéciales par des ethnologues et autres personnes compétentes. Chacun des volumes de cette collection est consacré à un peuple ou à un groupe de peuples apparentés ; il contient une bibliographie détaillée et une carte géographique.
Le Comité de Direction de cette collection a été placé sous la présidence du Pr. Radcliffe-Brown ; le directeur de l'Institut est chargé d'organiser la rédaction en collaboration avec de nombreux instituts de recherche, des fonctionnaires des administrations en Europe et dans les territoires africains et des ethnologues expérimentés.
Sur la recommandation du Social Science Research Council, une subvention des British Colonial Development and Welfare Funds a été accordée ; cette subvention a été employée principalement, mais non exclusivement, pour le financement d'études se rattachant aux territoires britanniques. Une subvention supplémentaire du Gouvernement du Soudan anglo-égyptien a apporté une aide à la préparation et à la publication des sections intéressant ce territoire.
Le ministère de la France d'Outre-Mer et l'Institut Français d'Afrique Noire se sont intéressés à cette étude et grâce à leurs bons offices des subventions ont été octroyées par les Gouvernements de l'Afrique occidentale française et du Cameroun français pour la préparation et la publication des sections se rapportant à ces régions. Ces sections ont été rédigées par des ethnologues français, avec l'appui et les conseils de M. Griaule, professeur à la Sorbonne et du Pr. Th. Monod, directeur de l'Institut Français d'Afrique Noire.
La collaboration des autorités belges pour cette étude a été obtenue grâce aux bons offices de feu le Pr. De Jonghe, qui s'assura l'intérêt de la Commission d'Ethnologie de l'Institut Royal colonial belge. La collaboration de l'Institut pour la Recherche scientifique en Afrique centrale a été aussi accordée. Le travail concernant les territoires belges est effectué sous la direction du Pr. Olbrechis, au Centre de Documentation du Musée du Congo belge, à Tervueren, où Mlle Boone, et les membres de son service, s'emploient au rassemblement et au classement d'une documentation considérable concernant les peuples du Congo belge et du Ruanda-Urundi. Ils travaillent en collaboration étroite avec les ethnologues qui sont sur place, auxquels les projets de communications sont soumis pour vérification.
L'lnstitut International Africain désire exprimer toute sa reconnaissance aux organisations officielles, dont l'aide financière a permis l'exécution de cette étude, et aux nombreux savants, directeurs d'organisations de recherche, fonctionnaires des administrations, missionnaires et autres, qui ont collaboré à ces travaux, et qui, en accordant des facilites à nos chercheurs, en lisant leurs manuscrits, partagent le mérite qui pourrait être attribué aux auteurs des diverses sections.
Étant donné la valeur inégale des documents existants et la diversité des méthodes employées, il est évident que les monographies de cette collection ne peuvent être considérées comme complètes et définitives. On a l'espoir, cependant, qu'elles donneront une idée de l'état actuel de nos connaissances et qu'elles indiqueront Ieurs lacunes et Ies points sur lesquels des recherches complémentaires doivent être entreprises.
M. de Lestrange a séjourné chez la Coniagui et Bassari en 1946 et 1948-1949; elle a poursuivi ses enquêtes en France auprès d'un Coniagui en 1953 et 1954.


[ Home | Etat | Pays | Société | Bibliothèque | IGRD | Search | BlogGuinée ]


Contact :info@webguinee.net
webGuinée, Camp Boiro Memorial, webAfriqa © 1997-2013 Afriq Access & Tierno S. Bah. All rights reserved.
Fulbright Scholar. Rockefeller Foundation Fellow. Internet Society Pioneer. Smithsonian Research Associate.